• Groupe Interdisciplinaire Francophone AccĂšs Vasculaires

NOS MISSIONS

Le Groupe Interdisciplinaire Francophone AccĂšs Vasculaires (GIFAV) a Ă©tĂ© crĂ©Ă© en janvier 2016 sous forme d’une association « loi 1901 ».

La mission du GIFAV est de promouvoir les bonnes pratiques en matiĂšre de choix, de gestion, d’information et de suivi des accĂšs vasculaires, d’organiser le congrĂšs et les actions de formation spĂ©cifiques aux accĂšs vasculaires, afin d’initier et de contribuer aux actions de recherche dans ce domaine.

LE MOT DU PRÉSIDENT

Pas de mot du président en août ?
Ciel bleu, chaleur, vacances, congĂ©s, 
 . AoĂ»t est un mois impĂ©rial. Mais les parques sont incorrigibles : elles aiment s’amuser avec les femmes, les hommes, les enfants, et, au chant des cigales,  leur envoient maladies et autres dĂ©sagrĂ©ments. Parmi ceux-ci : trouver un poseur de cathĂ©ter Ă  chambre implantable (CCI). Et oui, c’est devenu un marronnier : juste avant les rentrĂ©es scolaires et littĂ©raires, les foires aux vins puis Halloween, nous avons la galĂšre de se faire poser une CCI durant les 31 jours que compte le mois d’aoĂ»t. MalgrĂ© les plans cancer, les protocoles de dĂ©lĂ©gation, les congrĂšs, les « grands travaux » des ARS, il est plus facile d’organiser une astreinte avec les pharmaciens et les boulangers, que d’assurer la continuitĂ© des soins I.V.. Alors chapeau bas aux rares Ă©tablissements et praticiens qui sont restĂ©s disponibles ou se sont organisĂ©s pour rĂ©pondre aux besoins des patients. Chapeau bas car dĂšs que leurs collĂšgues seront revenus, ils retourneront Ă  leur activitĂ© quotidienne sans reconnaissance des pairs ou des tutelles. Chapeau bas car – malgrĂ© tout ce qui devrait ĂȘtre fait et ne l’est pas ou ne le sera pas – ils seront encore lĂ  en aoĂ»t 2023. A moins que 
 .

Christian Dupont – PrĂ©sident du GIFAV
HĂŽpitaux Universitaires Paris Centre, HĂŽpital Cochin, Assistance Publique-HĂŽpitaux de Paris

Couverture du livre d’Agathe Auproux, Tout va bien .

Cher(e)s collĂšgues,

Le patient est un sujet difficile alors qu’il rĂšgne en maĂźtre sur notre activitĂ© quotidienne. Et oui, que serions-nous sans lui ? En parler est ardu : l’anecdote et la gĂ©nĂ©ralitĂ© ne peuvent le cerner. Il est unique et subjectif.

À la lecture du livre d’Agathe Auproux, Tout va bien, chaque ligne nous le rappelle. Et ne parlons pas de son rapport avec sa chambre Ă  cathĂ©ter implantable (CCI) ! La seule fois que la journaliste l’apprĂ©cie, c’est quand elle lui est retirĂ©e. Et c’est trĂšs sain. Comment accepter la maladie ? Comment se rĂ©signer Ă  avoir ce matĂ©riel sous la peau ? Le patient s’adapte plus ou moins bien et c’est dĂ©jĂ  beaucoup. Le tĂ©moignage d’Agathe Auproux est intĂ©ressant mais pour qui le lit, la CCI apparaĂźt comme une immonde flĂ©trissure, la marque d’une maladie. Or quand on lit entre les lignes, il est clair que le dispositif n’a posĂ© aucun problĂšme infectieux, thrombotique ou autres durant les mois de traitement. La douleur  fut avant tout psychologique et liĂ©e Ă  la maladie et aux bouleversements qu’elle imposa Ă  cette jeune femme trĂšs active.

Alors, Ă  son tour,  le GIFAV a souhaitĂ© informer les patients en commençant par les faits objectifs. La douleur au niveau du cou est-elle normale aprĂšs l’implantation ? La douche est-elle permise avec une CCI ? Que surveiller pour savoir si tout va bien ? Autant de questions glanĂ©es quotidiennement auprĂšs des patients. Du concret donc. Donner des Ă©lĂ©ments d’information pour rĂ©duire les peurs et douleurs induites par l’imagination des patients et la mĂ©connaissance des soignants. Car c’est angoissant d’entendre deux professionnels se contredire alors que l’on doit leur faire confiance.

À partir du cinq octobre, avec le soutien de B BRAUN Medical, le GIFAV va donc tenter de rĂ©pondre aux questions que nous ont posĂ©es les patients Ă  propos de leur CCI. Cela se passe sur le site et les rĂ©seaux sociaux.

Concernant le congrĂšs du Gifav, la version mise Ă  jour du programme avec le titre des interventions et le nom des orateurs est ici. Alors rĂ©sistez Ă  l’engourdissement post covid et n’hĂ©sitez plus Ă  vous inscrire Ă  cet Ă©vĂ©nement prĂ©sentiel !

Autre bonne nouvelle : les formations DPC sur la pose des abords veineux et sur leur utilisation sont dĂ©sormais disponibles. Le GIFAV a le grand plaisir et l’honneur de les organiser en partenariat avec le CollĂšge Français des AnesthĂ©sistes RĂ©animateurs (CFAR). Le dĂ©tail des programmes et l’inscription sont ici.

Pour plus d’informations, s’adresser Ă  Mme H. Creus : hcreus@cfar.org / tel. : 0145207273

DerniĂšre annonce : une session e-poster/vidĂ©o aura lieu sur le congrĂšs et nous allons faire un appel Ă  envoi dans ce sens (voir bandeau page d’accueil). Vous pourriez objecter que 4 mois pour faire un poster ou une courte vidĂ©o, c’est trop peu. Pour un report de cas, un point pratique, un travail trop peu Ă©clairĂ© pour cause de pandĂ©mie covidesque, c’est bien assez. Bref, pratique et argumentĂ©. C’est possible. Mais nous vous dĂ©taillerons tout cela trĂšs prochainement.

En attendant : bonne rentrée !

Christian Dupont – PrĂ©sident du GIFAV

HĂŽpitaux Universitaires Paris Centre, HĂŽpital Cochin, Assistance Publique-HĂŽpitaux de Paris

Optimisation d'un protocole de perfusion de cefepime en réanimation néonatale permettant de limiter la charge particulaire

Le 6 juin 2021 – Dans les unitĂ©s de soins intensifs nĂ©onataux (USIN), l’administration simultanĂ©e de mĂ©dicaments nĂ©cessite des mĂ©thodes de perfusion complexes. De telles pratiques augmentent le risque…

Recommandations pour la bonne utilisation des chambres à cathéter implantables (CCI)

Le 4 juin 2021 – Si la CCI prĂ©sente des signes d’obstruction (reflux veineux faible ou absent, injection impossible ou difficile, mauvais dĂ©bit de perfusion). Dans un 1er temps, effectuer des manoeuvres douces…

(c) GIFAV 2021 – Site crĂ©Ă© par Cannelle&Co