top of page
Fichier 2.png

L'édition 2024 du Congrès du GIFAV ouvrira ses portes dans ...

SAVETHEDATE.png
LogoQualiopi-300dpi-Avec-Marianne.webp

LE MOT DU PRESIDENT
JUIN 2024

Cher(e)s collègues,

 

Le 21 juin prochain aura lieu la deuxième édition des JFAAV. La journée sera consacrée à l'antibiothérapie intraveineuse au domicile du patient.

 

La précédente rencontre était centrée sur le pansement de cathéter I.V.. Nous mettons ce mois-ci à disposition la dernière vidéo tirée de cet événement. C'est une longue séance de questions/réponses. 

Bon visionnage et au 21 juin au Forum 104 à Paris, rue de Vaugirard.

 

Christian DUPONT

Président du GIFAV

JFAAV QUESTIONS REPONSES
JFAAV Q1
05:12
Lire la vidéo
JFAAV Q2
05:25
Lire la vidéo
JFAAV Q3
01:24
Lire la vidéo
JFAAV Q4
05:08
Lire la vidéo
JFAAV Q5
16:37
Lire la vidéo
JFAAV Q6
02:31
Lire la vidéo
JFAAV Q7
02:49
Lire la vidéo
JFAAV Q8
01:01
Lire la vidéo
JFAAV Q9
03:58
Lire la vidéo
JFAAV Q10
00:40
Lire la vidéo
JFAAV QR11
01:38
Lire la vidéo
JFAAV QR12
03:33
Lire la vidéo

LE MOT DU PRESIDENT
Mai 2024

BS.png
Image2.png

Chèr(e)s collègues,

 

Les recommandations évoluent dans le bon sens et la lecture de Best practice in the use of peripheral venous catheters: A consensus from French experts en est la preuve. Rédigées par Olivier Mimoz, Anne Debonne, Audrey Glanard, Olivia Keita Perse et Jean-Christophe Lucet, vous pourrez lire ces recommandations in extenso ici.

 

Où est la nouveauté ? La rédaction de ce consensus a été assez rapide pour ne pas être datée dès sa parution. Le propos est nuancé et ne dissimule pas les divergences notamment sur le choix des antiseptiques à employer. Il aborde des sujets très pratiques dont la technique d’application de l’antiseptique en proscrivant la technique dite « de l’escargot ». Enfin, il n’hésite pas à traiter des moyens d’appliquer ces recommandations en discutant des méthodes pédagogiques à utiliser dans les I.F.S.I. et des leviers de changement dans les unités de soins. Bref, c’est un écrit utile qu’il convient de lire avec attention.

Autre bonne nouvelle : les titres des présentations du prochain congrès sont disponibles ici. Bien sûr, nous ne vous avons pas tout dévoilé ; il faut bien entretenir le suspense …. .

Voilà, c’est court mais concentré ; idéal pour préparer juin et la deuxième édition de la JFAAV consacrée à l’antibiothérapie I.V. à domicile. Toutes les informations sont ici.

 

Christian DUPONT

Président du GIFAV

LE MOT DU PRESIDENT

Avril 2024

IMG-20240417-WA0003.jpeg

Chèr(e)s collègues,

Avril fut avant tout marqué par la 8ème édition du WoCoVa, un congrès très riche et nuancé qui fut l’occasion d’établir de nombreux contacts avec nos collègues étrangers. Un événement un peu particulier car il fut l’occasion pour Ton Von Boxel, créateur du congrès avec Mauro Pittiruti et Josie Stone de nous annoncer la fin de sa présidence. Ton porta le WoCoVa durant seize années sur presque tous les continents. Nous lui devons la possibilité de faire d’avantage entendre la voix des équipes européennes au niveau mondial. Merci Ton ! Mais l’aventure continue car le flambeau est maintenant porté par Tim Spencer.

 

L’équipe à l’honneur ce mois-ci est celle dirigée par le Dr Staikowski (Le Mans), qui s’est attaché dans un article paru dans la revue GESTION HOSPITALIERES (cliquez ici) à examiner l’impact économique et organisationnel de son UAV. Mais laissons lui la parole : « Les protocoles de coopération pour la pose des midlines et des voies veineuses centrales par des infirmiers modifie la paradigme français sur les abords vasculaires ; ils permettent d’asseoir les Unités d’accès vasculaires (UAV) existantes et de préfigurer leur création. Si une revue systématique de la littérature n’a pas réussi à extraire des essais cliniques randomisés pertinents pour soutenir ou réfuter l’affirmation selon laquelle les équipes de spécialistes en accès vasculaire sont supérieures au modèle généraliste (1), les centres américains de contrôle et de prévention des maladies mettent en avant une efficacité sans équivoque de ces équipes dans la réduction des infections, des complications et du coût de la thérapie par perfusion (2). Pour les UAV, le défi est double : se créer dans un monde hospitalier contraint en moyens, convaincre une direction ancrée sur la rentabilité. Relever le premier défi est chronophage : structurer, protocoliser, former, évaluer, communiquer, et accessoirement dans un deuxième temps faire de la recherche clinique (3). Les outils existent pour présenter « positivement » (financièrement bien sûr) son dossier à une direction (3) : la diminution de la durée moyenne de séjour des patients (par un calcul indirecte du nombre de jours d’hospitalisation évités), le temps libéré de bloc opératoire avec l’utilisation de l’ECG-endocavitaire pour la pose des picclines, et surtout la création d’une filière ambulatoire. La préservation du capital veineux de patients restera cependant notre principale priorité. »

 

Preuve que les choses évoluent : il n’est plus jugé nécessaire pour les professionnels de santé de porter des gants de protection pour des injections IM et S/C. Vous trouverez le texte et l’argumentaire de la sf2h ici

Enfin, nous avons été très attristés d’apprendre la disparition d’Esther Griffault. Son professionnalisme nous avait accompagné tout au long des premiers congrès du GIFAV alors qu’il s’appelait encore le congrès DIVLD. Nous l’avions toutes et tous beaucoup appréciée.

 

Christian DUPONT

Président du GIFAV

 

 

1 - Carr PJ, Higgins NS, Cooke ML et al. Vascular access specialist teams for device insertion and prevention of failure. Cochrane Database Syst Rev, 2018 Mar 20;3(3).

2 - O’Grady N, Alexander M, Burns L et al. Centers for Disease Control and Prevention: Guidelines for the prevention of intravascular catheter-related infections. Clin Infect
Dis 2011;52(9):162-193.

3  - Staikowsky F, Borges Silva V, Kieffer N et al. L’unité d’accès vasculaire. L’expérience du centre hospitalier du Mans. Gestions hospitalières 2023 ; 628 : 418-422.

LE MOT DU PRESIDENT
Février/Mars 2024

Chèr(e)s collègues,

Le mois de février est passé si vite que le GIFAV en est resté sans mot !

Voici donc des nouvelles :

 

A quoi servirait une association comme le GIFAV si elle ne supportait pas des études intéressantes ?

Marine ALLART, Johann DUBONNET, Annelyse GUETAZ sont étudiants IADE à Grenoble et dans le cadre de leur mémoire souhaitent réaliser une étude qui leur permettra d'établir une grille prédictive de ponctions veineuses écho-guidées difficiles, lors de la pose de PICC et Midlines.

 

Afin de recueillir l'avis d'experts de toute la France, ils utilisent une méthode DELPHI qui, nous l’espérons, leur permettra de créer et de valider une grille par des experts. Il faudra répondre à trois questionnaires, à trois semaines d'intervalle.

 

A chaque fois, ils vous demanderont de vous positionner sur des critères qui selon vous compliqueraient la ponction. Vous pourrez également, en proposer de nouveaux.

Au fil des tours de consultation, ces futurs collègues affineront les critères, leur formulation et donc la grille finale.

 

Alors, s’il vous plaît, prenez quelques minutes pour compléter ce premier questionnaire. Celui-ci nécessite un dizaine de minutes.

Marine ALLART, Johann DUBONNET, Annelyse GUETAZ  et le GIFAV vous remercient par avance pour votre collaboration ! 

IMG-20240417-WA0003.jpeg

Chèr(e)s collègues,

Avril fut avant tout marqué par la 8ème édition du WoCoVa, un congrès très riche et nuancé qui fut l’occasion d’établir de nombreux contacts avec nos collègues étrangers. Un événement un peu particulier car il fut l’occasion pour Ton Von Boxel, créateur du congrès avec Mauro Pittiruti et Josie Stone de nous annoncer la fin de sa présidence. Ton porta le WoCoVa durant seize années sur presque tous les continents. Nous lui devons la possibilité de faire d’avantage entendre la voix des équipes européennes au niveau mondial. Merci Ton ! Mais l’aventure continue car le flambeau est maintenant porté par Tim Spencer.

 

L’équipe à l’honneur ce mois-ci est celle dirigée par le Dr Staikowski (Le Mans), qui s’est attaché dans un article paru dans la revue GESTION HOSPITALIERES (cliquez ici) à examiner l’impact économique et organisationnel de son UAV. Mais laissons lui la parole : « Les protocoles de coopération pour la pose des midlines et des voies veineuses centrales par des infirmiers modifie la paradigme français sur les abords vasculaires ; ils permettent d’asseoir les Unités d’accès vasculaires (UAV) existantes et de préfigurer leur création. Si une revue systématique de la littérature n’a pas réussi à extraire des essais cliniques randomisés pertinents pour soutenir ou réfuter l’affirmation selon laquelle les équipes de spécialistes en accès vasculaire sont supérieures au modèle généraliste (1), les centres américains de contrôle et de prévention des maladies mettent en avant une efficacité sans équivoque de ces équipes dans la réduction des infections, des complications et du coût de la thérapie par perfusion (2). Pour les UAV, le défi est double : se créer dans un monde hospitalier contraint en moyens, convaincre une direction ancrée sur la rentabilité. Relever le premier défi est chronophage : structurer, protocoliser, former, évaluer, communiquer, et accessoirement dans un deuxième temps faire de la recherche clinique (3). Les outils existent pour présenter « positivement » (financièrement bien sûr) son dossier à une direction (3) : la diminution de la durée moyenne de séjour des patients (par un calcul indirecte du nombre de jours d’hospitalisation évités), le temps libéré de bloc opératoire avec l’utilisation de l’ECG-endocavitaire pour la pose des picclines, et surtout la création d’une filière ambulatoire. La préservation du capital veineux de patients restera cependant notre principale priorité. »

 

Preuve que les choses évoluent : il n’est plus jugé nécessaire pour les professionnels de santé de porter des gants de protection pour des injections IM et S/C. Vous trouverez le texte et l’argumentaire de la sf2h ici

Enfin, nous avons été très attristés d’apprendre la disparition d’Esther Griffault. Son professionnalisme nous avait accompagné tout au long des premiers congrès du GIFAV alors qu’il s’appelait encore le congrès DIVLD. Nous l’avions toutes et tous beaucoup appréciée.

 

Christian DUPONT

Président du GIFAV

 

 

1 - Carr PJ, Higgins NS, Cooke ML et al. Vascular access specialist teams for device insertion and prevention of failure. Cochrane Database Syst Rev, 2018 Mar 20;3(3).

2 - O’Grady N, Alexander M, Burns L et al. Centers for Disease Control and Prevention: Guidelines for the prevention of intravascular catheter-related infections. Clin Infect
Dis 2011;52(9):162-193.

3  - Staikowsky F, Borges Silva V, Kieffer N et al. L’unité d’accès vasculaire. L’expérience du centre hospitalier du Mans. Gestions hospitalières 2023 ; 628 : 418-422.

Anne DEBONNE nous a encore trouvé un article fort intéressant sur l’antisepsie cutanée. Vous le trouverez ici : Skin Antisepsis before Surgical Fixation of Extremity Fractures

Suite à la fiche technique concernant le pansement de PICC, des collègues nous ont envoyé leurs questions. Vous pourrez lire notre réponse en suivant ce lien. 

Nous en avions précédemment parlé, vous pouvez à nouveau vous plonger dans le document établi par les Dr AYADI concernant les questions que se posaient les patients au sujets cathéters à chambre implantable.

Vous pourrez également voir l’avant-dernière vidéo de la première JFAAV durant laquelle Damien SEYER répond aux questions sur les pansements de cathéters. A ce propos, nous vous annonçons que la deuxième édition des JFAAV se tiendra le 21 juin prochain à Paris et sera consacrée à l’antibiothérapie I.V. à domicile en pneumologie. Les inscriptions seront très prochainement ouvertes.

Enfin, vous pourrez lire ici les thématiques abordées lors de notre prochain congrès qui se tiendra en novembre à Lille.

 

De nombreux thèmes y seront abordés sous différentes formes (plénières, ateliers, posters, flashs, symposia), parmi eux :

  • Réseau veineux sanguin : Comment protéger ce patrimoine unique et "épuisable" ?

  • Cathétérisme : Quelle formation initiale et continue ?

  • Quoi de neuf dans la thérapie intraveineuse en néonatalogie et pédiatrie, en nutrition artificielle, en infectiologie ?

  • Médicaments intraveineux : comment gérer leur stabilité, leur incompatibilité et leur toxicité pour les veines et les tissus ?

  • Cathéters I.V. et soins à domicile,

  • Cathéters Midlines : On fait le point !

  • Trucs et astuces pour insérer tous les types de cathéters et traiter les complications per et post opératoire,

Bref, rien de tel que Mars pour repartir !

 

Christian DUPONT

Président du GIFAV

LE MOT DU PRESIDENT - JANVIER 2024

Chèr(e)s collègues,

Tout d’abord le bureau du GIFAV vous souhaite une année 2024 pleine de santé et d’enthousiasme !

Et l’année commence bien, vous allez le voir ...

Lors de la 1ère édition des JFAAV vous avez été à nouveau nombreux à nous demander des fiches techniques sur les soins de cathétérisme. Nous étions jusqu’à présent réticents à cette idée de peur de restreindre le message. Cependant, à votre demande, la voici. Ce travail concernant le pansement de PICC-Line a été mené par CHARLOTTE CASETTA, infirmière conseil chez un prestataire de santé à domicile, et ARNAUD GAILLARD, infirmier libéral à Paris. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques concernant cette fiche technique.

Justement, en parlant de la première JFAAV, voici la suite de la conférence de DAMIEN SEYER sur les pansements de cathéter I.V.. 

Côté congrès, il est encore temps de s’inscrire au 27ème Rencontres des Infirmières en Oncologie (R.I.O.). Vous trouverez ici toutes les informations.

 

La date du prochain congrès du WoCoVA avance également à grand pas, une belle opportunité pour mettre à jour ses connaissances et rencontrer ses collègues internationaux. Le GIFAV a d’ailleurs participé à l’élaboration d’un questionnaire sur les pratiques des soins sur cathéter (pansement de cathéter, conservation de sa perméabilité et utilisation des verrous). N’hésitez pas à y participer « en masse » pour témoigner de notre dynamisme (les équipes françaises sont très performantes mais communiquent hélas encore trop peu sur les événements internationaux). Pour remplir le questionnaire, cliquer ici ; cela vous prendra 20 bonnes minutes mais réellement, ça vaut le coup.

 

Enfin, last but not least : cette brillante étude sur les capuchons imprégnés destinés à désinfecter et à protéger les valves bidirectionnelles qui vient de paraître dans Infection Control & Hospital Epidemiology et que nous devons à CAMILLE BOISSIERE, Astrid Bacle, Romain Pelletier, Diane Le Bouedec, Thomas Gicquel, YVES LURTON et BRENDAN LE DARE. Sa conclusion : en regard du risque de passage de l’alcool dans le cathéter, il est préférable d’en avoir une utilisation prudente en pédiatrie et en néonatalogie. Titre de l’article : In vitro assessment of isopropanol leakage from antiseptic barrier caps into commonly used needleless connectors. 

 

Une chose est sûre, pour un mois de janvier, l’actualité est loin d’être dry !

 

Christian DUPONT

Président du GIFAV

Au sujet du GIFAV

​Le Groupe Interdisciplinaire Francophone Accès Vasculaires (GIFAV) a été créé en janvier 2016 sous forme d’une association « loi 1901 ». La mission du GIFAV est de promouvoir les bonnes pratiques en matière de choix, de gestion, d’information et de suivi des accès vasculaires, d’organiser le congrès et les actions de formation spécifiques aux accès vasculaires, afin d’initier et de contribuer aux actions de recherche dans ce domaine.

Image1.png
bottom of page